Donner des moyens au compostage de proximité

Obligations réglementaires pour les gros producteurs, objectifs européens et nationaux de tri à la source pour tous, augmentation des coûts de transport et de traitement pour les sous produits animaux, production de dioxines ou de méthane dans les installations, destruction de matière organique indispensable aux sols…

Autant de problématiques liées à nos biodéchets auxquels peut répondre le compostage de proximité… à condition de lui affecter des moyens adaptés !!!

Aujourd’hui le compostage de proximité reste considéré comme une action de prévention et ne bénéficie donc que des miettes de financement : à peine 0,30€ par an et par habitant ! Alors que la gestion de nos ordures ménagères est financée à hauteur de 100 €/an/hab par la taxe ou la redevance sur les ordures ménagères.

Dans ces conditions, impossible de structurer et développer une filière de gestion de proximité de nos biodéchets pérenne et ambitieuse à l’échelle nationale.


Or contrairement aux autres modes de gestion des déchets, le compostage de proximité génère de nombreux bénéfices indirects : pédagogie, lien social, création d’emplois locaux, dynamique collective, autonomie, ouverture à la biodiversité, à l’importance des sols, à la lutte contre le gaspillage, et j’en passe. Tout ce qu’un camion poubelle et un incinérateur ne sauront jamais faire.

     

 

 

 

 

Le retour sur investissement du compostage de proximité est ultra-rapide : entre 2 et 5 ans selon la dimension du projet. Rien à voir avec les gouffres financiers que représentent les installations de collecte et traitement que nous allons laisser à nos générations futures qui se demanderont où on avait la tête…

Alors donnons-nous les moyens de nos ambitions et faisons du compostage de proximité une VRAIE filière de traitement de nos déchets organiques : il en reste près de 10 millions de tonnes dans nos poubelles et les sols de France en ont grandement besoin.

    

Les professionnels de la gestion de proximité sont prêts, compétents et motivés pour former et accompagner les habitants, collectivités, entreprises, établissements… dans la montée en compétence des agents et la mise en oeuvre de projets à impact économique, social et environnemental fort.

Alan LE JÉLOUX – Associé Fondateur OrgaNeo et membre du Réseau Compost Citoyen

Rencontre Projet Alimentaire Territorial : comment mieux développer le local et le bio en restauration collective ?

Si la demande de produits locaux et bio se fait de plus en plus importante, il n’est pas toujours évident pour la restauration collective de les introduire dans les menus. La journée de rencontre « Projet alimentaire et restauration collective » avait pour objectif de réfléchir collectivement à la question suivante : comment mieux développer le local et le bio ?

OrgaNeo a participé à cette journée qui s’est déroulée à Pompey (54) le 29 janvier.

La journée a débuté par les témoignages de représentants de territoires ayant développé l’approvisionnement local pour leurs établissements de restauration collective. Ces interventions ont été suivies d’un point d’actualité sur ce que la loi EGALIM va changer pour ce type de restauration. La matinée s’est clôturée avec une table ronde sur l’introduction de 50% d’alimentation durable dans la restauration collective, un des objectifs fixés par la loi EGALIM.

Cette matinée a permis de mettre en avant que la principale difficulté pour la mise en place de l’approvisionnement local est plutôt logistique, et non économique. En effet, il semble actuellement difficile de lier l’offre et la demande. La création de Plans Alimentaires Territoriaux (PAT), de chantiers d’insertion maraîchage ou encore de projet comme AROMA (Approvisionnement Régional Organisé pour une Meilleure Alimentation), comme l’ont attesté les différents témoignages, permettent de créer le lien entre acheteurs et producteurs.

L’après-midi était consacrée à des ateliers d’échanges sur les différentes pratiques des participants et d’en imaginer de nouvelles. Le sujet de l’adaptation des marchés publics pour intégrer les produits locaux ou encore la communication auprès des convives font parti des sujets qui ont été abordés lors de ces ateliers. La journée s’est terminée avec une visite de la cuisine centrale de Pompey qui met aujourd’hui en avant une provenance de filières courtes et/ou bio pour 27% des produits utilisés.

Visite de la cuisine centrale de Pompey

Cette journée fut l’occasion de voir que de plus en plus d’initiatives existent pour favoriser l’alimentation durable dans la restauration collective. Malgré cela, le chemin à parcourir reste important pour atteindre les objectifs fixés par la loi EGALIM. Les établissements ont à disposition différents outils pour y arriver. OrgaNeo ne manquera pas de communiquer sur ceux-ci lors des différents accompagnements et formations.

Inauguration du site de compostage en établissement du Lycée Louis Geisler de Raon-l’Etape (88)

Le lycée Louis Geisler de Raon-l’Etape, dans les Vosges, est accompagné par OrgaNeo depuis 2017 dans le cadre d’un projet de lutte contre le gaspillage alimentaire soutenu par la Région Grand Est. Une des actions déployée sur ce site portait sur la mise en place du tri des biodéchets de la restauration scolaire et leur valorisation par compostage.

En partenariat avec EVODIA, établissement Vosgien d’optimisation des déchets, et OrgaNeo, le personnel du site a suivi une formation au compostage. Une aire de compostage a été installée en novembre 2018.

Lundi 21 janvier, ce site de compostage a été inauguré en présence de représentants du lycée, d’EVODIA et de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. A cette occasion, un groupe élèves a bénéficié d’un atelier de présentation du compostage. Gageons qu’ils se saisiront du sujet pour sensibiliser leurs camarades avec autant d’énergie et d’enthousiasme qu’ils l’ont fait il y a quelques mois sur le thème du gaspillage alimentaire !

Site de compostage du lycée L. Geisler

Le Pays Voironnais renouvèle son abonnnement à Compost Challenge et Game of Tri pour la deuxième fois !

Depuis 2016, la communauté d’agglomération du Pays Voironnais utilise les applications OrgaNeo Compost Challenge et Game of Tri pour sensibiliser les habitants de son territoire au tri des déchets et au compostage. Ainsi, les 98 000 habitants des 31 communes de l’intercommunalité bénéficient des deux serious game.

 

Les ambassadeurs du tri du Pays Voironnais utilisent quotidiennement Game of Tri lors d’animations en milieu scolaire. Ainsi, environ 1000 élèves de classe élémentaire ont été sensibilisés au tri des déchets et au compostage durant l’année scolaire 2016-2017. L’opération s’est poursuivie en 2017-2018 et en 2018-2019.

 

 

Cliquez ici pour retrouver l’article du Réseau Compost Citoyen Auvergne-Rhône-Alpes

Le Workflow V2 est disponible !

D’août à décembre 2018, Thomas et Lucas, nos deux stagiaires en informatique, ont travaillé à la construction d’un nouvel outil numérique visant à améliorer le suivi de nos prestations.

La version 2 d’OrgaNeo Workflow est maintenant prête à être déployée auprès de nos clients. Tous les résultats des accompagnements au compostage et à la lutte contre le gaspillage alimentaire peuvent à présent être consultés en un clic par nos partenaires.

Géolocalisation des sites, comptes-rendus de réunions, diagnostics, installations de matériel, résultats des campagnes de pesées, plans d’actions et bien d’autres informations sont disponibles en ligne et à tout moment pour les utilisateurs autorisés.
Grande nouveauté, la gestion différentielle des droits d’accès nous permet de mettre à disposition notre outil auprès des bureaux d’études, des associations et des collectivités qui veulent accompagner leurs propres établissements de restauration collective en autonomie.
Des évolutions sont prévues tout au long de l’année 2019 pour un service toujours au top !

L’Est Républicain parle de l’accompagnement d’OrgaNeo à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans un collège de Meurthe-et-Moselle !

OrgaNeo accompagne le collège de la Haute Vezouze à Cirey-sur-Vezouze (54) dans son projet de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Article de l’Est Républicain du 15/12/2018

 

La restitution des résultats a eu lieu le 10 janvier. C’est maintenant à l’établissement de mettre en place le plan d’actions qu’il a élaboré avec le soutien d’OrgaNeo.

OrgaNeo et son partenaire Partage ton frigo proposeront des formations aux acteurs du projet pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Une seconde pesée sera organisée dans un an, afin de mesurer la réduction du gaspillage alimentaire !

Les formations Guide et Maître Composteur deviennent certifiantes !

Les formations à la gestion de proximité des biodéchets font leur entrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles. 

Après plusieurs mois de réunion, de rédaction et de tractation, OrgaNeo et ses partenaires du Réseau Compost Citoyen sont fiers de vous annoncer cette première bonne nouvelle pour 2019 !

Cette certification concerne tous les acteurs d’une filière en plein essor, qui bénéficieront désormais d’une reconnaissance supplémentaire de leur parcours de formation, en complément du gage de qualité et d’homogénéité déjà apporté par le Référentiel Acteurs-Formations élaboré conjointement en 2014 par l’Ademe et les professionnels de la gestion de proximité des biodéchets.

« Pour les entités utilisatrices (les EPCI), cette certification permet de contribuer à la satisfaction des exigences légales de tri à la source des biodéchets d’ici 2025 et d’accompagner les habitants et entreprises de leur territoire au changement en profondeur vers la prévention et réduction des déchets. » 

Pour consulter la fiche du répertoire : https://inventaire.cncp.gouv.fr/fiches/4238/ 

La certification des formations Guide et Maître composteur ouvre la voix à l’éligibilité de ces formations au CPF, notamment pour les personnes en reconversion professionnelle ou les salariés ne pouvant bénéficier îe la prise en charge par leur employeur. Nous vous tiendrons bien évidemment informés de l’avancement de ce dossier.

Retrouvez nos prochaines sessions de formation sur http://lesactivateurs.org/author/oreiec/

 

Réduction du gaspillage alimentaire et mise en place du compostage dans un restaurant scolaire de Vandoeuvre-lès-Nancy !

Selon l’ADEME, le gaspillage représente 17 % des quantités préparées en restauration collective. Réduire le gaspillage, c’est redonner de la valeur à l’alimentation et au travail, limiter la production de déchets et maîtriser les coûts du service de restauration collective.

Dans le cadre de sa politique de développement durable et du PLP de la Métropole, la ville de Vandœuvre-lès-Nancy bénéficie de l’accompagnement d’OrgaNeo afin de réduire le gaspillage alimentaire et valoriser les biodéchets issus du restaurant scolaire de l’école de Brabois qui accueille 4 jours par semaine des enfants de maternelle et élémentaire.

Les élus, le personnel administratif, de restauration et d’animation et les élèves se mobilisent depuis plusieurs mois pour mesurer le niveau de gaspillage alimentaire du site et élaborer un plan d’actions visant à réduire le gaspillage de 25 %.

Les premières actions ont été déployées dés la rentrée de septembre 2018 : l’organisation de la gestion des commandes de repas par les familles a été structurée afin de gagner en efficacité et le service a été légèrement réorganisé pour donner plus de temps à table aux convives du premier service (qui sont aussi les plus jeunes). Une charte « anti-gaspi » est également en cours de rédaction.

Affichette « Anti-Gaspi » de la ville de Vandoeuvre-lès-Nancy

Une campagne de pesées sera organisée dans quelques mois afin de mesurer les progrès réalisés mais le personnel remarque d’ores et déjà une baisse notable du gaspillage alimentaire !

En décembre 2018, 16 agents ou élus de la ville ont été formés à la pratique du compostage en établissement. Les animateurs prévoient de mettre en place, avec l’aide les enfants et du service des espaces verts de la commune, le tri des biodéchets de la restauration et le compostage sur place des déchets d’origine végétale.

La Ville de Vandœuvre-lès-Nancy envisage d’étendre l’accompagnement d’OrgaNeo à d’autres groupes scolaires !

Accompagnement de la Ville de Metz à la lutte contre le gaspillage alimentaire !

La Ville de Metz souhaite réduire de 30 % les quantités de biodéchets produits dans ses restaurants scolaires. Afin d’atteindre cet objectif, OrgaNeo accompagne depuis février 2018 4 restaurants scolaires de la Ville, ainsi que la cuisine centrale, pour la mise en place d’actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Une campagne de pesées par établissement a permis d’effectuer la caractérisation des biodéchets, avant une présentation des résultats aux agents. À la suite de la présentation des résultats, un plan d’actions adapté à chaque restaurant scolaire a été rédigé lors d’ateliers participatifs. En parallèle, une analyse de fonctionnement de la cuisine centrale a été effectuée afin d’émettre des préconisations les plus complètes possibles pour diminuer le gaspillage alimentaire.

Campagne de pesées dans les restaurants scolaires

 

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2018, chaque établissement a déployé son plan d’actions. Personnel de la cuisine centrale, agents des restaurants scolaires et convives prennent de nouvelles habitudes et travaillent tous ensemble pour atteindre leurs objectifs.

Les premières visites de suivi mises en place par OrgaNeo ont permis de constater de premiers résultats encourageants au niveau des retours plateaux des convives. Afin de pérenniser et de faire progresser ces résultats, des actions de sensibilisation sont mises en place auprès des convives, et les agents des restaurants scolaires vont bénéficier d’un accompagnement spécifique pour continuer à améliorer leurs pratiques au quotidien.

Retours plateaux à la suite du déploiement des plans d’actions