La formation d’OrgaNeo pour aider à mettre en place le menu végétarien dans la restauration collective

Loi EGalim

Depuis le 1er novembre 2019 et conforme à l’article Art. L. 230-5-6 de la loi Agriculture et Alimentation (EGalim), toute la restauration scolaire – de la maternelle au lycée – doit proposer au moins un menu végétarien par semaine.

Pour comprendre mieux cette loi, un retour sur les principales questions…

Qu’est-ce qu’un repas végétarien ?

Un repas végétarien est un repas qui exclut toute chair animale (viande, poisson) mais qui admet les aliments d’origine animale comme le lait, les produits laitiers (fromage, yaourts) et les œufs. Attention à ne pas confondre avec un repas végétalien qui lui exclut tout produit d’origine animale !

Ce menu est-il vraiment obligatoire ?

Oui ! Depuis le 1er novembre, et pour une durée de 2 ans, les services de restauration collective doivent proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien. Après cette expérimentation de 2 ans, une évaluation de la mesure et de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas sera effectuée.

En cas de choix multiple, faut-il des propositions exclusivement végétariennes une fois par semaine ?

La loi impose au moins un choix de menu végétarien par semaine. En cas de choix multiple ce menu peut donc être proposé comme une alternative à d’autres menus. Cependant, si l’on veut pouvoir réellement évaluer l’effet de la mesure, l’idéal est de proposer un jour par semaine des choix excluant toute chair animale.

Mais dans ce cas, que fait-on des obligations concernant la fréquence de présentation des plats ?

Effectivement les recommandations actuelles de l’arrêté du 30 septembre 2001 ne correspondent pas aux obligations instaurées par la loi EGAlim. Pour répondre à cette question l’État a mis en place le Conseil National de la Restauration Collective (CNRC) le 13 mars 2019. Un groupe de travail du CNRC, sous l’égide du ministère de la santé, travaille actuellement sur des outils d’accompagnement, l’élaboration d’un document de cadrage ainsi que des recommandations en termes de fréquence et de composition de ces menus végétariens pour accompagner au mieux la restauration collective scolaire dans la mise en place de cette mesure.

Comment mettre en place ce menu végétarien ?

Les craintes peuvent être nombreuses face à ce changement : modification des habitudes de travail, comportement réfractaire des convives, incompréhension de la mesure. Pour aider à mettre en place ce menu végétarien, OrgaNeo vous propose une formation sur les menus végétariens en restauration collective.

La formation d’OrgaNeo permet :

  • D’expliquer les impacts sociétaux, environnementaux et de santé de la consommation de viande,
  • De répondre aux principaux freins rencontrés en restauration collective,
  • De composer des menus permettant d’augmenter la part de protéines végétales,
  • D’élaborer un plan de communication pour introduire des menus végétariens.

Pour savoir plus sur la formation consultez notre catalogue et notre offre de Formation en Lutte contre le Gaspillage Alimentaire et Alimentation Durable.

Et pour nous contacter c’est ici.

Plus d’informations sur la mesure :

https://agriculture.gouv.fr/egalim-depuis-le-1er-novembre-un-menu-vegetarien-par-semaine-dans-toutes-les-cantines-scolaires

L’ADEME propose un guide de recettes végétariennes au fil des saisons :

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/recettes-4-saisons-legumes-legumineuses.pdf

Texte : Marion Lecerf, Consultante Junior en Compostage et Gaspillage Alimentaire pour OrgaNeo.

Le nouveau catalogue d’animations OrgaNeo est disponible !

Vous êtes à la recherche d’animations pour petits et grands, pour des habitants ou des salariés, sur les thématiques de l’alimentation durable, de la lutte contre le gaspillage alimentaire ou du compostage de proximité ?

Jetez donc une oeil à notre catalogue, on a sûrement ce qu’il vous faut. A découvrir et à partager sans modération !

Cliquez sur l’image pour le télécharger en PDF.

Les sacs fruits et légumes en plastique déclarés compostables domestiquement sont-ils à mettre dans mon composteur ?

La synthèse de l’étude sur les sacs fruits et légumes compostables domestiquement, réalisée par OrgaNeo, RITTMO et Microhumus est enfin disponible sur le site de l’ADEME !
Ces travaux montrent que le compostage domestique en conditions réelles de sacs plastiques normés NF T 51-800 permet d’obtenir des résultats conformes à la norme à condition que :
  • le compostage soit réalisé dans des composteurs fermés
  • les sacs soient déposés ouverts et remplis de biodéchets de cuisine et de table
  • la gestion du composteur soit conforme aux bonnes pratiques et que la température ambiante moyenne sur les trois premiers mois de compostage soit proche de 25°C.
Sacs en plastique X (vert), Y (blanc), et sacs en papier Kraft A (brun) et B (blanc) utilisés pour l’étude
Même lorsque les bonnes pratiques sont respectées, il reste des morceaux de sacs en plastique de petite taille dans les composts au-delà d’un an.
Au vu de ces résultats, l’ADEME préconise de réutiliser ces sacs dans le cadre de la collecte des biodéchets (si celle-ci est opérationnelle) ou de les trier vers le bac des recyclables ou vers les ordures ménagères selon les règles en vigueur dans votre collectivité.
Plus d’infos sur le site de l’ADEME :

OrgaNeo participe à la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, du 16 au 24 novembre, est une bonne opportunité pour s’informer et passer à l’action !

OrgaNeo participe à la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets sur Ile de France et le Grand Est.

➡️ Mardi 19/11 : Conférence sur le gaspillage alimentaire auprès des élèves de 6ème du Collège Julien Franck de Champigneulles.
➡️ Lundi 25/11 : intervention : « Sensibilisation par les pairs » auprès des élèves de 3ème prépa pro du lycée des métiers de Dombasles sur Meurthe.
➡️ Samedi 23/11 : Formations en compostage domestique à Cergy.
➡️ Samedi 23/11 : Atelier Lombricompostage à Houilles.

Pendant les semaines SERD, OrgaNeo organise des pesées de biodéchets de suivi sur les restaurants scolaires de 3 collèges accompagnés en 2018/2019 (Collèges Les Tilleuls de Commercy, D’Argonne de Clermont en Argonne et Louise Michel d’Etain)

A Cergy, les formations en compostage domestique vont se dérouler au Stade Maradas, pendant la distribution des composteurs organisé par Cergy-Pontoise l’agglomération.

Vous avez déjà réservé votre composteur ? C’est encore possible via le site internet de l’agglomération de Cergy Pontoise :

Le compost dans l’émission Mission : Végetal

 

 

Mission : Végétal est le premier programme court dédié aux arbres, plantes et aux fleurs et passe sur M6 depuis 2016. A chaque programme Gautier et son équipe ont un défi a relever et pour l’épisode du 5 octobre le défi lancé était de trouver une solution pour recycler les déchets végétaux dans une copropriété à Paris.

La solution ? Faire appel à Alan Le Jéloux, notre Maitre Composteur, pour installer un composteur dans la copropriété !

Les résidents ont reçu une formation sur le compostage et l’équipe de tournage a fait connaissance avec nos amis les vers de terre.

 

Un grand merci à Gautier et toute l’équipe de tournage et aux résidents pour ce très bon moment !

On mange quoi demain ?

Face aux changements climatiques, aux enjeux environnementaux et aux problèmes d’équité sociale, le Département de Meurthe et Moselle mobilise son territoire durant la semaine de l’alimentation durable, du 14 au 20 octobre 2019. Un programme riche en événements vous attend : marchés de producteurs, visites, ateliers, conférences et expositions sont au rendez-vous. Retrouvez OrgaNeo et notre partenaire l’association Partage Ton Frigo dans le cadre de ces journées, pour parler de la lutte contre le gaspillage alimentaire ! Tous les informations et le programme complet de la semaine sur le lien suivant :

http://www.meurthe-et-moselle.fr/actions/transition-écologique/mange-quoi-demain

Comprendre la Loi Egalim – Agriculture et Alimentation – et le lien avec les activités d’OrgaNeo

Promulguée le 1er novembre 2018, la loi Agriculture et Alimentation introduit de nouvelles obligations pour la restauration collective publique pour les années à venir. Nous vous proposons de faire le point sur les principaux changements et le lien avec les activités d’OrgaNeo.

Les principaux points concernant la restauration collective publique

# Approvisionnement durable

Au 1er janvier 2022, les produits utilisés pour la préparation des repas devront comporter au moins 50% (en valeur hors taxe des achats) de produits respectant les critères du décret du 23 avril 2019 (lien décret), dont 20% de produits bios. 

OrgaNeo et Le module de formation « Approvisionnement durable » : développé pour le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle permet d’améliorer la connaissance des produits locaux et de saison, de comprendre les impacts de l’approvisionnement et de voir comment mettre en place un approvisionnement durable au sein de son établissement.

# Menu végétarien une fois par semaine

A titre expérimental, à partir du 1er novembre 2019 et pour une durée de deux ans, les gestionnaires de restauration collective scolaire seront tenus de proposer un menu végétarien au moins une fois par semaine. Cette expérimentation, obligatoire pour les services de restauration collective scolaire, fera l’objet d’une évaluation au niveau national (impact sur le gaspillage alimentaire, sur la fréquentation et sur le coût des repas notamment).

OrgaNeo et Le module de formation « Composition des menus » : développé pour le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle permet d’aborder le sujet d’une alimentation plus responsable. Ce module permet également de montrer qu’il est possible d’introduire facilement des repas végétariens dans les menus, à coût constant.

# Réduction de l’utilisation du plastique

Au 1er janvier 2020, l’utilisation des bouteilles d’eau plastique sera interdite en restauration scolaire. Au 1er janvier 2025, la réduction de l’utilisation du plastique s’étend aux contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique qui seront interdits dans la restauration collective scolaire, universitaire et dans les crèches.

# Information et éducation

L’information et l’éducation à l’alimentation et à la lutte contre le gaspillage alimentaire sont renforcées dans les établissements d’enseignement scolaire. Cette information et cette éducation s’accompagnent désormais d’un état des lieux du gaspillage alimentaire constaté par le gestionnaire des services de restauration collective scolaire.

Depuis 2012 OrgaNeo accompagne les collectivités dans leurs démarches de lutte contre le gaspillage alimentaire. Nous organisons des pesées puis nous travaillons avec l’ensemble des acteurs pour trouver des solutions pour réduire ce gaspillage. OrgaNeo propose également différentes interventions, auprès des équipes en cuisine, des équipes d’encadrement, des professeurs ou des convives : sensibilisation, formations, ateliers du goût, …. La diversité des activités proposées et des approches permet de répondre au mieux aux besoins et aux attentes des différents publics.

Cette année scolaire OrgaNeo a accompagné le CD54, la Ville de Metz, la Région Grand Est, la Meuse, le Grand Nancy, Metz Métropole et la communauté de communes du bassin de Pompey. 

Pour savoir comment OrgaNeo peut aider votre collectivité ou entreprise a être conforme à la nouvelle loi contactez-nous.

Pour lire les témoignages de certains de nos clients c’est ici.

Notre offre de formation de Guide et Maitre Composteur

Des clés pour apprendre et transmettre les bonnes pratiques de compostage de proximité des biodéchets et développer des projets de territoires.

Vous souhaitez évoluer ou vous réorienter vers un métier passionnant qui aide à réduire les déchets, préserver les sols, avec du contact humain ?

      
Regardez la vidéo et allez vite vous inscrire pour notre prochaine session de formation !

Les inscriptions sont déjà ouvertes sur le site Les Activateurs du Compostage.

Bravo aux nouveaux Guides et Maitres Composteurs formés par OrgaNeo, L’école du compost et Eisenia !

Les formations de Guide et Maitre Composteur sont toujours des moments forts en échanges et apprentissages. Du 17 au 28 juin à Nanterre, sur le site Vive les Groues de Yes We Camp, les participants ont revu les bases du compostage, découvert les spécificités du lombricompostage ou de la gestion intégrée des déchets verts et manipulé quelques tonnes de biodéchets., Ils ont aussi cogité autour des notions de communication, de réseau, d’animation territoriale, et retrouvé le bon sens du retour au sol des matières organiques.

Le premier jour a démarré fort avec 2,5 tonnes de biodéchets alimentaires livrés par Moulinot et que les stagiaires ont dû réduire en petits morceaux pour construire un andain de 5m3 : l’occasion d’apprendre le bon dosage, le bon mélange entre le vert et le brun.

L’andain a été retourné, déplacé, humidifié pendant ces deux semaines pour que le processus de compostage se fasse en bonnes conditions.

        

Les 27 stagiaires ont visité deux cimetières en gestion différenciée et intégrée, un jardin partagé et un lycée à Paris pour le compostage en établissement. Ils ont aussi pu échanger avec d’autres Maitres Composteurs qui sont venus présenter leur projet de fin d’études.

Merci à nos partenaires Benoit Wulveryck et Yvon Pradier de l’Ecole du Compost, et Francis Colin d’Esenia, avec qui nous animons ces formations depuis 5 ans, dans la bonne humeur et la convivialité.

Et un grand bravo aux stagiaires de la promotion 32 pour leur implication, leur énergie et leur détermination ! D’Ile de France, du Nord, du Grand-Est, de la Réunion et de la Martinique, grâce à vous le compostage de proximité va continuer son bonhomme de chemin à travers la planète !

Prochaine séance de formation du 23 septembre au 4 octobre, et les inscriptions sont déjà ouvertes sur le site Les Activateurs du Compostage.

Le lombricompostage : Une solution pour composter ses biodéchets, même sans jardin !

Dans lombricompostage, il y a compostage… à la différence près qu’il n’y a pas ou peu de montée en température et qu’une colonie de vers décomposeurs (de la famille des Eisenia) digèrent allègrement les matières organiques sans jamais broncher.

Attention toutefois : comme dans un composteur d’extérieur, on veillera toujours à équilibrer les matière humides comme les épluchures avec un même volume de matière sèche (par exemple du carton déchiqueté), sinon gare aux nuisances !

Le produit fini, qu’on appelle lombricompost, possède une teneur en matière organique généralement supérieure au compost de jardin ou de pied d’immeuble. Il est également plus riche en vie microbienne et améliore la structure du sol et sa capacité de rétention d’eau. On a longtemps appelé le lombricompost « l’or noir » pour toutes ses qualités.

Où et comment lombricomposter ?

Lombricomposter est à la portée de tou.tes ! Pas besoin d’avoir un jardin, le lombricomposteur rentre dans la maison et reste discret quand on sait bien prendre soin de lui. Plus de poubelle qui pue, qui coule, qu’il faut tout le temps descendre…

En Ile-de-France, certaines collectivités ont fait le pari du lombricompostage, en les proposant à leur habitant.es : Versailles Grand Parc (en partenariat avec OrgaNeo), la ville de Paris, Est Ensemble… .

Différents modèles de lombricomposteurs individuels

Aujourd’hui le lombricompostage se pratique en mode partagé : des lombricomposteurs partagés d’immeuble ou de quartier existent à Paris, à Lyon…

  
Modèles de lombricomposteurs collectifs de Paris, fabriqués à partir de bacs poubelles, SYCTOM – Paris


Modèles de lombricomposteurs collectifs à Lyon, fabriqués avec les habitants, Association Eisenia – Lyon

Enfin, des plateformes de lombricompostage et de lombriculture (eh oui, il faut bien les élever ces vers !) existent en France et partout dans le monde !


La plateforme de Fertisol Lombriculture dans le Val d’Oise (95)

Si vous souhaitez lombricomposter mais que rien n’existe sur votre territoire, vous pouvez aussi fabriquer vous-même votre lombricomposteur !

Allez, on vous aide : tuto « fabriquer et utiliser un lombricomposteur »

Lancez-vous ! Vous allez voir, c’est passionnant !

Texte Hélène Fenioux