La formation d’OrgaNeo pour aider à mettre en place le menu végétarien dans la restauration collective

Loi EGalim

Depuis le 1er novembre 2019 et conforme à l’article Art. L. 230-5-6 de la loi Agriculture et Alimentation (EGalim), toute la restauration scolaire – de la maternelle au lycée – doit proposer au moins un menu végétarien par semaine.

Pour comprendre mieux cette loi, un retour sur les principales questions…

Qu’est-ce qu’un repas végétarien ?

Un repas végétarien est un repas qui exclut toute chair animale (viande, poisson) mais qui admet les aliments d’origine animale comme le lait, les produits laitiers (fromage, yaourts) et les œufs. Attention à ne pas confondre avec un repas végétalien qui lui exclut tout produit d’origine animale !

Ce menu est-il vraiment obligatoire ?

Oui ! Depuis le 1er novembre, et pour une durée de 2 ans, les services de restauration collective doivent proposer au moins une fois par semaine un menu végétarien. Après cette expérimentation de 2 ans, une évaluation de la mesure et de son impact sur le gaspillage alimentaire, sur les taux de fréquentation et sur le coût des repas sera effectuée.

En cas de choix multiple, faut-il des propositions exclusivement végétariennes une fois par semaine ?

La loi impose au moins un choix de menu végétarien par semaine. En cas de choix multiple ce menu peut donc être proposé comme une alternative à d’autres menus. Cependant, si l’on veut pouvoir réellement évaluer l’effet de la mesure, l’idéal est de proposer un jour par semaine des choix excluant toute chair animale.

Mais dans ce cas, que fait-on des obligations concernant la fréquence de présentation des plats ?

Effectivement les recommandations actuelles de l’arrêté du 30 septembre 2001 ne correspondent pas aux obligations instaurées par la loi EGAlim. Pour répondre à cette question l’État a mis en place le Conseil National de la Restauration Collective (CNRC) le 13 mars 2019. Un groupe de travail du CNRC, sous l’égide du ministère de la santé, travaille actuellement sur des outils d’accompagnement, l’élaboration d’un document de cadrage ainsi que des recommandations en termes de fréquence et de composition de ces menus végétariens pour accompagner au mieux la restauration collective scolaire dans la mise en place de cette mesure.

Comment mettre en place ce menu végétarien ?

Les craintes peuvent être nombreuses face à ce changement : modification des habitudes de travail, comportement réfractaire des convives, incompréhension de la mesure. Pour aider à mettre en place ce menu végétarien, OrgaNeo vous propose une formation sur les menus végétariens en restauration collective.

La formation d’OrgaNeo permet :

  • D’expliquer les impacts sociétaux, environnementaux et de santé de la consommation de viande,
  • De répondre aux principaux freins rencontrés en restauration collective,
  • De composer des menus permettant d’augmenter la part de protéines végétales,
  • D’élaborer un plan de communication pour introduire des menus végétariens.

Pour savoir plus sur la formation consultez notre catalogue et notre offre de Formation en Lutte contre le Gaspillage Alimentaire et Alimentation Durable.

Et pour nous contacter c’est ici.

Plus d’informations sur la mesure :

https://agriculture.gouv.fr/egalim-depuis-le-1er-novembre-un-menu-vegetarien-par-semaine-dans-toutes-les-cantines-scolaires

L’ADEME propose un guide de recettes végétariennes au fil des saisons :

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/recettes-4-saisons-legumes-legumineuses.pdf

Texte : Marion Lecerf, Consultante Junior en Compostage et Gaspillage Alimentaire pour OrgaNeo.

Les commentaires pour cette publication sont clos.